GIS HéPoS

Le GIS HéPoS a vocation à étudier l’hérésie dans ses relations avec les pouvoirs et les sociétés sur la longue durée, du IIe au XVIe siècle, dans différents contextes ; principalement centré sur l’Occident et sur les sources latines, il n’exclut toutefois pas la perspective comparatiste avec l’Orient. Le projet fédère plusieurs laboratoires, le CEMM, le CEPAM (Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen-Âge (UMR 7264, Université de Nice Sophia Antipolis/CNRS), le CRHEC (Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée, EA 4392 – Université Paris Est-Créteil-Val de Marne), TELEMME (Temps, Espaces, Langues, Europe Médiévale – UMR 7303 – Université d’Aix-Marseille/CNRS), Tempora (EA 7468, Université de Rennes 2).

Le GIS entretient un carnet de recherche sur Hypothèses. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien : https://hepos.hypotheses.org

 

Légende de l’image : Dragon de l’Apocalypse vomissant les hérétiques Arius, Sabellius et Photin, (premier quart du XIIIe siècle) ; Munich, Bayerische Staatsbibliothek, Clm 17401), fol. 15r (Liber matutinalis de Scheyern)