Coopération entre l'UPV et l'Université d'Etat d'Erevan

Le CEMM a une part active dans la coopération internationale de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 avec l’Université d’État d’Erevan (Arménie).

Deux accords majeurs ont été conclus avec l’Arménie, un accord-cadre et un accord Erasmus +, gérés par Marie-Anna Chevalier, membre du CEMM.

L’accord-cadre permet l’envoi chaque année d’un étudiant et d’un enseignant de l’UPVM – toutes disciplines confondues - pour un séjour d’une à deux semaines à l’UEE, ce qui permet d’entretenir des échanges réguliers avec les membres de cette université. Les doctorants montpelliérains s’initient sur place à la langue arménienne (moderne et classique) et entreprennent des recherches dans les bibliothèques de Erevan (Maténadaran, Académie des Sciences, Université) en lien avec leurs travaux doctoraux. Les enseignants-chercheurs proposent quant à eux des cours et des séminaires correspondant aux attentes des collègues et étudiants arméniens ou approfondissent leurs recherches documentaires dans les archives arméniennes. Plusieurs membres du CEMM, spécialistes d’Histoire (I. Augé, G. Dédéyan, M.-A. Chevalier), d’Histoire de l’Art (S. Piazza) et de Littérature du Moyen Âge (I. Fabre), ont déjà participé à ces échanges. L’accord-cadre a également contribué à financer à plusieurs reprises les séjours de recherche de doctorants arméniens inscrits en co-tutelle à l’UPVM en Histoire du Moyen Âge.

L’accord Erasmus + est plus récent. Créé il y a deux ans, il permet une mobilité à une plus grande échelle, puisque six étudiants et quatre enseignants de l’UEE peuvent séjourner à Montpellier chaque année (un semestre pour les étudiants et une semaine pour les enseignants), et que deux étudiants et deux enseignants de l’UPVM peuvent entreprendre une mission à Erevan. Plusieurs doctorants du CEMM ont manifesté leur intérêt pour ce type de séjour long, leur permettant d’exploiter les fonds archivistiques arméniens et d’approfondir sur plusieurs mois leur recherche doctorale et leur apprentissage de la langue arménienne. Un chercheur du CEMM va également effectuer une mobilité d’enseignement (cours d’Histoire du Moyen Âge) à Erevan début 2018.

Le CEMM participe à l’accueil des collègues arméniens en mobilité Erasmus + en leur offrant la possibilité d’organiser des séminaires et des formations, dans le cadre de l’équipe. Des cours de cartographie historique ont par exemple été dispensés aux étudiants, doctorants et chercheurs qui souhaitaient améliorer leurs compétences dans ce domaine.

Cet accord constitue un atout majeur pour les échanges scientifiques, mais également dans le domaine de la formation, par la mise en place de doubles diplômes et de co-tutelles de thèses.  

 

 

 

 

30e anniversaire de l'accord

Le trentenaire de l'accord de coopération (une convention de coopération interuniversitaire avait été conclue en 1986) a été célébré en mai 2016 à Erevan et en mai 2017 à Montpellier à travers des journées de conférences autour d’ateliers thématiques réunissant toutes les disciplines engagées dans cet échange et des visites culturelles. Les membres du CEMM ont pris une part active dans l’organisation et les débats scientifiques lors de ces événements.

Thémes des ateliers du mois de mai 2017 : 

Réflexion sur la Bible arménienne 

Archéologie- épigraphie : Arménie antique et médiévale

Migrations et diasporas

Échanges autour des influences réciproques (littéraires, linguistiques)

Art arménien et Méditerranée, circulation des modèles (Occident, Byzance, Arménie)

Droit constitutionnel et justice pénale internationale

programme_30_ans_accorderevan.pdf